Conflit rhésus pendant la grossesse: symptômes chez la mère, causes, quand cela se produit, recommandations cliniques, conséquences, ce qui est dangereux, que faire

How to effectively deal with bots on your site?

Contenu

  • 1 Que signifie conflit rhésus pendant la grossesse
  • 2 Quand se produit le conflit des facteurs Rh et comment se manifeste-t-il pendant la grossesse
    • 2.1 A quelle semaine de grossesse le conflit Rh survient-il ?
    • 2.2 Pourquoi n'y a-t-il pas de conflit Rhésus lors de la première grossesse
  • 3 Quel est le conflit Rhésus dangereux pendant la grossesse
  • 4 Comment déterminer le conflit Rh pendant la grossesse
  • 5 Que font les femmes enceintes avec un conflit rhésus
  • 6 Comment éviter les conflits Rh pendant la grossesse
  • 7 Conclusion
  • 8 Avis sur le traitement du conflit Rh pendant la grossesse

Le conflit rhésus pendant la grossesse est un phénomène courant dans la pratique gynécologique moderne. Il s'agit d'une incompatibilité immunologique du sang de la mère et de l'enfant, nécessite une intervention médicale obligatoire et est assez difficile à corriger. Il existe de nombreux dangers de conflit Rh pendant la grossesse, qui menacent non seulement la vie du fœtus, mais également celle de la femme pendant la période de gestation et après l'accouchement.

instagram viewer

Que signifie conflit rhésus pendant la grossesse

Le conflit du facteur Rh pendant la grossesse par groupe sanguin se produit lorsque le corps de la femme montre une réponse immunitaire prononcée à l'enfant. Ce moment est une caractéristique génétique qui ne peut pas être modifiée, mais qui n'affecte néanmoins pas le bien-être et la santé.

La réponse immunitaire du corps d'une femme au sang d'un enfant pendant la grossesse se produit si la mère a Rh négatif, et le père est positif, et le futur enfant hérite du paramètre de ce dernier, ce qui conduit à conflit. C'est la seule combinaison dangereuse qui menace de rejeter le fœtus par le corps de la femme. Avec d'autres variantes, le conflit Rh ne se produit pas pendant la grossesse.

Un avertissement! Étant donné qu'un conflit rhésus pendant la grossesse peut survenir dans 50% des cas, il est conseillé aux futurs parents de vérifier à l'avance avant de planifier la conception.

Quand se produit le conflit des facteurs Rh et comment se manifeste-t-il pendant la grossesse

Sous le facteur Rh, on entend la présence d'une protéine antigénique présente directement parmi les cellules sanguines. La plupart des gens sur la planète l'ont dans leur formule. En conséquence, cela indique un Rh positif. En son absence - à propos du négatif.

Le mécanisme d'apparition et de développement du conflit Rh pendant la grossesse est assez simple. Lorsque des globules rouges contenant un antigène pénètrent dans le corps d'une femme avec un indicateur négatif (lorsque l'enfant a un plus), le système immunitaire perçoit le sang du bébé à naître comme une menace directe. En conséquence, le conflit Rh commence pendant la grossesse, c'est-à-dire la production d'anticorps afin de rejeter le "danger".

Conflit rhésus pendant la grossesse: qu'est-ce que cela signifie, symptômes, comment éviter

Les anticorps sont capables de traverser le placenta, entrant facilement dans la circulation sanguine du bébé à naître

Les composés protéiques produits à la suite du conflit Rh pendant la grossesse, pénétrant dans la circulation sanguine de l'enfant, agissent pour le détruire, provoquant ainsi des complications négatives. En présence d'un grand nombre d'anticorps, un rejet complet du fœtus par le corps de la mère peut survenir, ce qui entraînera une fausse couche.

Les facteurs de risque de conflit Rh pendant la grossesse sont les suivants :

  • transplantation à des fins de conception;
  • l'avortement dans l'histoire de la future mère ;
  • les fausses couches, ici les cas non diagnostiqués sont également pris en compte;
  • grossesses et accouchements antérieurs, dans lesquels il n'y avait pas de conflit rhésus;
  • transfusions sanguines précédentes, souvent un Rh mal sélectionné dans une telle procédure conduit à une sensibilisation ultérieure.

Tous les facteurs de risque sont à l'origine du développement du conflit Rh pendant la grossesse uniquement si ce paramètre sanguin est positif chez le fœtus.

A quelle semaine de grossesse le conflit Rh survient-il ?

La survenue d'un conflit Rhésus pendant la grossesse est directement liée à sa durée. La formation de sang Rh commence à partir de 6 à 8 semaines de gestation, lorsque la sensibilisation est possible à la suite d'une collision entre les érythrocytes de la mère et l'enfant à naître.

Dans la plupart des cas, le conflit Rh pendant la grossesse peut être considéré comme une « allergie » du corps de la femme au fœtus se développant à l'intérieur de l'utérus. Les tissus du bébé sont souvent endommagés par la bilirubine indirecte, qui est libérée sous forme de réponse anticorps.

Pourquoi n'y a-t-il pas de conflit Rhésus lors de la première grossesse

Souvent, le conflit Rh lors de la première grossesse n'est pas déterminé, car il y a une légère production d'anticorps. Dans ce cas, le risque de réaction immunitaire n'est élevé que lors de l'accouchement, quelle que soit sa méthode. Cependant, chaque gestation ultérieure augmente considérablement le risque du phénomène.

Cependant, dans la pratique gynécologique, on distingue les raisons suivantes, pour lesquelles un conflit rhésus apparaît déjà lors de la première grossesse, même s'il n'y a pas de conditions préalables:

  1. Décollement prématuré du placenta, qui porte toujours avec lui la menace d'une naissance prématurée.
  2. Effectuer certaines mesures diagnostiques, par exemple une biopsie chorionique.
  3. Augmentation de la perméabilité de la barrière placentaire, ce qui entraîne le passage du sang fœtal au-delà.
  4. Toute blessure à la cavité abdominale pendant la période de portage d'un enfant.
Conflit rhésus pendant la grossesse: qu'est-ce que cela signifie, symptômes, comment éviter

Selon les statistiques, la première gestation est compliquée par un conflit entre les paramètres sanguins de la mère et de l'enfant extrêmement rare.

Quel est le conflit Rhésus dangereux pendant la grossesse

La grossesse avec conflit Rh des parents menace le développement rapide de la maladie hémolytique de l'enfant à naître. Ceci, à son tour, conduit à la formation de:

  • anémie - en réduisant le nombre de globules rouges dans le sang de l'enfant ;
  • encéphalopathie bilirubiniqued - la bilirubine atteint une grande quantité, pénètre dans le cerveau du bébé et perturbe ses fonctions.

Important! Avec une influence excessive de la bilirubine sur le cerveau d'un enfant, une issue fatale est possible.

Une forme grave de maladie hémolytique du nouveau-né entraîne les conséquences suivantes:

  • encéphalopathie;
  • syndrome de coagulation intravasculaire, qui entraîne la mort d'un enfant dans l'utérus;
  • œdème fœtal généralisé.

Les méthodes de traitement modernes vous permettent d'éliminer toutes les conséquences négatives possibles du conflit Rh pendant la gestation, assurant un développement normal à l'enfant.

Comment déterminer le conflit Rh pendant la grossesse

Les risques peuvent être identifiés dès le stade initial de la gestation. Lors de l'inscription pendant la gestation, il est nécessaire de donner du sang pour Rh, les résultats de l'analyse permettront d'éviter un éventuel conflit.

La présence d'un problème peut être déterminée par les signes suivants :

  1. Maladie hémolytique chez le fœtus, qui entraîne des violations et des conséquences importantes pour un petit organisme.
  2. Un test sanguin pour Rh montre la présence d'anticorps pendant la grossesse, ce qui indique le développement d'un conflit.
  3. Ictère sévère du nouveau-né, anémie, lésions cérébrales et cardiaques hypoxiques chez le nouveau-né.

Si le conflit Rh ne s'est pas manifesté pendant la grossesse, il y a une forte probabilité qu'il se déclenche au moment de l'accouchement.

Que font les femmes enceintes avec un conflit rhésus

La tâche principale du médecin est de déterminer le risque de conflit Rh dans les premiers stades de la grossesse. Pour identifier les risques, il est nécessaire que les futurs parents donnent du sang pour déterminer cet indicateur. S'il s'avère qu'il est négatif pour une femme et positif pour un homme, la future mère a besoin de conditions particulières pour mener à bien la gestation. Cela comprend des tests sanguins réguliers obligatoires pour les anticorps, ce qui vous permettra d'identifier le conflit Rh à n'importe quel stade de la gestation. Cette étude est réalisée en continu tout au long de la gestation, même si des signes d'un phénomène négatif n'ont pas été détectés lors de l'enregistrement.

Conflit rhésus pendant la grossesse: qu'est-ce que cela signifie, symptômes, comment éviter

Seul le respect constant des instructions du gynécologue empêchera le développement du conflit rhésus de la future mère et de l'enfant.

La principale tactique de traitement lorsqu'un problème est détecté est l'introduction d'une immunoglobuline anti-rhésus spéciale à 28 semaines de gestation. En présence de saignement ou lors d'une amniocentèse, le médicament est administré au septième mois.

Une seconde injection d'immunoglobuline est réalisée dans les 72 heures suivant l'accouchement. L'injection permet d'arrêter la production d'anticorps, ce qui évitera des complications lors de futures grossesses.

Comment éviter les conflits Rh pendant la grossesse

Le seul moyen de prévenir le conflit Rh est d'administrer le vaccin BayRow-Dee, où des anticorps anti-D sont présents. Il contribue à la destruction des cellules sanguines avec un paramètre positif, qui pénètrent du fœtus à la mère. En conséquence, le système immunitaire n'a aucune réaction pour défendre le corps de la femme.

Important! La base de la prévention du conflit Rh avec son mari pendant la gestation est un don de sang régulier pour une analyse qui détermine les anticorps. L'étude n'est pas seulement qualitative mais aussi quantitative.

Conclusion

Le conflit rhésus pendant la grossesse est un phénomène dangereux qui menace non seulement la vie de l'enfant à naître, mais également la condition de la mère. Avec des paramètres sanguins différents d'une femme et d'un homme, surtout si dans le premier cas cet indicateur a une valeur négative, des tests réguliers obligatoires pour les anticorps sont nécessaires. Le respect des recommandations médicales et des recherches avant l'accouchement évitera les conséquences négatives.

Avis sur le traitement du conflit Rh pendant la grossesse

Marina Kostrova, 27 ans, Moscou

Mon mari et moi avons des facteurs Rh différents et je suis négatif. Le médecin a immédiatement averti du risque de conflit. Tout au long de ma grossesse, j'ai donné du sang pour les anticorps, il n'y a eu aucun problème. L'accouchement a eu lieu avec l'aide d'une césarienne, après quoi il s'est avéré que l'enfant avait hérité de mon facteur Rh, il n'y avait donc aucune menace.

Elizaveta Artamonova, 31 ans, Saransk

On m'a diagnostiqué un conflit rhésus à un stade précoce, au septième mois, ils ont injecté le médicament. La gestation s'est déroulée normalement, cependant, immédiatement après la naissance, l'enfant a été placé en soins intensifs avec une bilirubine élevée, et j'ai reçu une injection le tout premier jour. Nous sommes sortis de l'hôpital un peu plus tard, mais dans un état satisfaisant.

Les informations et le matériel de ce site sont fournis à titre informatif uniquement. Vous ne devez pas vous fier aux informations comme un substitut à un avis, une assistance ou un traitement médical professionnel réel.

  • Mar 08, 2022
  • 55
  • 0