Vulvite chez la femme: symptômes et traitement, médicaments, onguents, causes, avis

Contenu

  • 1 Causes de la maladie
  • 2 Signes de vulvite chez les femmes
  • 3 Classification et stades de développement
  • 4 Complications de la vulvite
  • 5 Diagnostic de vulvite
  • 6 Comment traite-t-on la vulvite chez l'adulte
    • 6.1 Régime alimentaire et régime de traitement
    • 6.2 Bougies pour le traitement de la vulvite chez les femmes
    • 6.3 Pommades pour le traitement de la vulvite chez les femmes
    • 6.4 Pilules pour la vulvite chez les femmes
    • 6.5 Procédures d'hygiène
    • 6.6 Traitement de la vulvite chez les femmes avec des remèdes populaires
    • 6.7 Recommandations générales
  • 7 Causes et traitement de la vulvite chronique
  • 8 Prévention des maladies
  • 9 Conclusion
  • 10 Avis sur le traitement de la vulvite chez la femme

La vulvite est une maladie gynécologique qui peut se manifester à tout âge, même dès les premières années de la vie. Se distingue par des signes désagréables qui provoquent un inconfort sévère. Les symptômes et le traitement de la vulvite chez les femmes sont assez courants dans la pratique gynécologique et nécessitent une intervention médicale obligatoire.

instagram viewer

Causes de la maladie

Selon les causes de la vulvite, il est d'usage de diviser en deux types:

  1. Vulvite primaire. Cette variante de la maladie est causée par une mauvaise hygiène intime ou son absence. De plus, des blessures et des brûlures de la région inguinale, des dysfonctionnements du système endocrinien, des manifestations allergiques aux cosmétiques et des cystites chroniques y contribuent. Moins souvent, la vulvite aiguë chez la femme, se manifestant par des symptômes prononcés et nécessitant un traitement, survient dans le contexte d'une utilisation à long terme d'antibiotiques et de médicaments hormonaux.
  2. Vulvite secondaire. Causé par des changements externes dans les organes génitaux internes. Les provocateurs dans ce cas sont l'herpès, la vaginite et d'autres processus pathologiques nécessitant un traitement.

Important! L'une des raisons importantes qui provoque souvent l'apparition de la vulvite chez les femmes après 45 ans est une diminution de l'immunité causée par une maladie bactérienne ou virale de nature systémique. Des risques supplémentaires sont créés par un manque de vitamines, ainsi que la présence de mauvaises habitudes.

Comment et comment traiter la vulvite chez les femmes: pommades, médicaments, suppositoires

Souvent, une diminution de l'immunité conduisant à la vulvite est causée par l'utilisation à long terme de glucocorticoïdes.

Facteurs supplémentaires contribuant au développement de la vulvite chez les femmes à tout âge:

  • traumatisme à l'aine, en particulier égratignures et égratignures;
  • érythème fessier causé par les particularités de la constitution d'une femme, par exemple la présence de plis;
  • maladies de nature dermatologique dans la région de l'aine - eczéma, psoriasis, etc.;
  • une réaction allergique aux produits d'hygiène intime, y compris les gels et tampons lavants ;
  • mauvaise hygiène intime, ce qui nécessite un traitement;
  • sous-vêtements synthétiques serrés, entraînant une réaction allergique;
  • non-respect des règles de remplacement des tampons et des serviettes hygiéniques lors des saignements menstruels.

Le risque de développer une vulvite est particulièrement élevé en cas de maladies concomitantes des systèmes endocrinien et reproducteur. Ils nécessitent également un traitement rapide.

Signes de vulvite chez les femmes

Afin de diagnostiquer correctement la maladie, il est nécessaire de comprendre à quoi ressemble la vulvite chez les femmes. Comme de nombreux diagnostics, cette pathologie peut être à la fois aiguë et chronique. La deuxième forme, en règle générale, est une conséquence de la première non traitée et est presque asymptomatique, sauf pendant la période des rechutes.

Signes caractéristiques de la vulvite aiguë chez la femme :

  1. Gonflement et hyperémie de la surface des lèvres externes, du clitoris. L'apparition de plaies et d'érosions prononcées sur celles-ci. De plus, l'intérieur de la cuisse et les plis de la zone inguinale peuvent être affectés.
  2. Douleur dans l'aine, qui est aiguë lors des mouvements et de la miction. Démangeaisons et brûlures même au repos.
  3. La palpation des ganglions lymphatiques situés dans la zone inguinale, parle de leur augmentation évidente.
  4. Écoulement séreux-purulent, qui peut être entrecoupé d'ichor. Peut différer, en fonction de l'adhésion d'une infection secondaire. Par exemple, en présence du champignon Candida, la décharge acquiert une consistance caillée. Odeur putride de décharge.

Avec la progression de la pathologie, il existe un risque de développer des maladies de la région génitale, qui s'accompagnent des symptômes suivants :

  • fièvre - avec infection ascendante;
  • écoulement purulent - avec colpite;
  • crampes en urinant - avec cystite.

Si le traitement de la vulvite chez la femme n'est pas commencé à temps, en choisissant le bon schéma thérapeutique, la pathologie se transforme en une forme chronique. Il se traduit par des rougeurs et des douleurs, un gonflement modéré de la zone inguinale, un léger écoulement, des brûlures et des démangeaisons.

Avertissement! Les complications de la vulvite chez la femme peuvent entraîner une déformation de la surface des organes génitaux et même la fusion des lèvres externe et interne. Cela viole non seulement la possibilité de mener une vie intime, mais détruit également la fonction de reproduction.

Classification et stades de développement

Outre la nature de l'évolution de la maladie, la vulvite peut être classée en fonction des raisons qui l'ont provoquée. Il existe les formes de pathologie suivantes:

  1. Forme atopique de vulvite. C'est une réaction spécifique à tout irritant qui a pénétré dans les organes génitaux externes d'une femme. En fait, il s'agit d'une réaction allergique du corps.
  2. Candidose forme de vulvite. Devient une conséquence de la reproduction active du champignon du genre Candida.
  3. Forme atrophique de vulvite. Survient le plus souvent à un âge avancé ou avec un diabète sucré diagnostiqué, lorsqu'il y a une violation structurelle de la membrane muqueuse.

Selon la division classique des courants, la vulvite chez la femme peut être :

  • tranchant;
  • subaigu;
  • chronique;
  • abcès et état ulcéreux de la vulve.
Comment et comment traiter la vulvite chez les femmes: pommades, médicaments, suppositoires

Abcès et ulcères - un degré extrême de dommages à la vulve chez les femmes

La vulvite infectieuse fait l'objet de la classification suivante :

  1. Non spécifique - bactériennes, qui sont causées par une microflore conditionnellement pathogène.
  2. Spécifique - en règle générale, il s'agit de gonorrhée, de trichomonas, de mycose, de syphilitique, etc.

Il existe également des lésions cutanées non tumorales de nature dystrophique, elles touchent également les muqueuses. Par exemple, il s'agit du lichen sclérosant, de la leucoplasie, des dermatoses et de leurs formes mixtes.

Complications de la vulvite

La vulvite étant un diagnostic causé par un agent pathogène ou une infection spécifique, la nature des complications de la maladie dépend du type de cette dernière. Sous la forme bactérienne, les résultats négatifs suivants sont caractéristiques:

  1. Difficultés pendant la grossesse, mort fœtale in utero, fausse couche.
  2. Complications septiques après accouchement ou chirurgie.
  3. Infertilité, tentatives infructueuses de FIV, qui sont causées par des processus inflammatoires dans les organes du système reproducteur.
  4. Risque accru d'être porteur d'infections sexuellement transmissibles. Dans le même temps, la membrane muqueuse d'une femme devient plus susceptible de recevoir un virus, y compris le VIH, ceci est causé par un changement du niveau de pH.
  5. Le risque de développer un cancer de la vulve et du col de l'utérus augmente.

Dans le cas d'une maladie de type aérobie, le risque d'inflammation des organes pelviens augmente. Il existe également un risque accru de dysplasie cervicale, de grossesses manquées et de fausses couches.

Avertissement! Avec la vulvite chez la femme, la maladie implique souvent le reste des organes pelviens, y compris le système urinaire, dans le processus pathologique.

Diagnostic de vulvite

Il est possible de guérir la vulvite d'une femme sous réserve d'un diagnostic correct, au cours duquel il est possible d'identifier la véritable cause de la pathologie.

Principales méthodes de recherche :

  1. Analyse microscopique d'un frottis du canal cervical. Permet de déterminer le type d'excitateur.
  2. Culture en cuve, qui vous permet de déterminer la sensibilité de l'agent pathogène identifié aux médicaments antibactériens.
  3. Test de pH réalisé avec des papiers de tournesol. Avec l'aide de cette étude, un déséquilibre peut être identifié.

Une méthode de recherche obligatoire supplémentaire qui vous permettra de déterminer rapidement l'ADN de l'agent pathogène est la PCR. Avec son aide, le femoflor et la florocénose sont réalisés. Grâce à cette étude, des microflores infectieuses spécifiques et non spécifiques sont révélées.

Avertissement! Souvent, avec la vulvite non spécifique, un test cytologique est effectué, qui déterminera la présence de cellules cancéreuses et empêchera leur développement actif.

Comment et comment traiter la vulvite chez les femmes: pommades, médicaments, suppositoires

Selon les indications, il est possible d'effectuer des méthodes de diagnostic supplémentaires, notamment la vulvoscopie, la biopsie, l'histologie, etc.

Comment traite-t-on la vulvite chez l'adulte

Le succès du traitement de la vulvite dépend directement du diagnostic correct et de l'identification de l'agent pathogène ou d'une autre cause qui a conduit à la maladie. La thérapie n'est prescrite qu'après avoir reçu les résultats des études.

Régime alimentaire et régime de traitement

Avec une vulvite de type allergique diagnostiquée, le respect du schéma thérapeutique et le respect des restrictions alimentaires sont nécessaires. Le régime prévoit le rejet de:

  • bonbons;
  • nourriture épicée;
  • excès de sel et viandes fumées.

De plus, une thérapie avec l'utilisation d'antihistaminiques est nécessaire.

Bougies pour le traitement de la vulvite chez les femmes

Afin de niveler les changements au niveau microbiologique et de rétablir l'acidité normale du vagin, des suppositoires efficaces sont utilisés pour la vulvite chez la femme. En règle générale, ils contiennent de l'estriol, qui élimine la sécheresse et les démangeaisons dans le vagin. Ce composant est considéré comme l'un des plus sûrs, car il n'affecte pas les glandes mammaires et l'endomètre en général.

Suppositoires courants de la vulvite pour les femmes, qui sont relativement peu coûteux:

  • Ovestin;
    Comment et comment traiter la vulvite chez les femmes: pommades, médicaments, suppositoires

    En plus des suppositoires, Ovestin est également disponible sous forme de crème.

  • Estriol;
    Comment et comment traiter la vulvite chez les femmes: pommades, médicaments, suppositoires

    Estriol est un analogue plus abordable d'Ovestin

  • Ovipol Clio;
    Comment et comment traiter la vulvite chez les femmes: pommades, médicaments, suppositoires

    Ovipol Clio soulage les symptômes désagréables dès la première application

Pommades pour le traitement de la vulvite chez les femmes

Les pommades spéciales à usage local sont un autre type de médicament utilisé dans le traitement de la vulvite chez la femme. À cette fin, on utilise généralement des agents contenant des composés cicatrisants, qui donnent de l'élasticité à la peau et aux muqueuses, - pommade à l'hydrocortisone, Inflorax, pommade à la nystatine, Radevit, pommade à la tétracycline, Actovegin, Levomekol, etc. ré.

Comment et comment traiter la vulvite chez les femmes: pommades, médicaments, suppositoires

La pommade à l'hydrocortisone peut être appliquée directement sur la muqueuse

Pilules pour la vulvite chez les femmes

En plus du traitement local, avec vulvite chez la femme, l'utilisation d'antibiotiques est indiquée, dont le nom et le groupe dépendent du type d'agent pathogène. L'utilisation de médicaments à large spectre est pratiquée. Pour déterminer le groupe qui obtiendra l'effet souhaité, permettra une analyse préliminaire de la culture bactérienne, qui détermine la sensibilité des agents pathogènes.

Important! Avec un type allergique de vulvite, des antihistaminiques sont nécessaires.

Procédures d'hygiène

Un traitement réussi de la vulvite chez la femme est possible avec une combinaison de médicaments dans le respect des règles d'hygiène. Il est nécessaire d'utiliser uniquement des produits neutres et de porter des sous-vêtements naturels qui ne provoquent pas de frottements inutiles, ce qui entraîne des irritations.

Traitement de la vulvite chez les femmes avec des remèdes populaires

Les recettes de la médecine traditionnelle permettront de réaliser quelques progrès dans le traitement de :

  1. Mélanger le jus d'aloès avec n'importe quelle huile végétale et appliquer sur les zones touchées.
  2. Lubrifiez la muqueuse avec de l'huile d'argousier.

De plus, il est recommandé de prendre des décoctions d'herbes qui ont un effet sédatif, ce qui est nécessaire dans le traitement de la vulvite chez les femmes.

Comment et comment traiter la vulvite chez les femmes: pommades, médicaments, suppositoires

Les tentatives de traitement de la vulvite uniquement avec des remèdes populaires n'apporteront aucun résultat, mais ne conduiront qu'à la formation d'une forme chronique

Recommandations générales

Les directives cliniques générales concernant le traitement de la vulvite chez la femme indiquent la nécessité d'une approche intégrée. Le bon choix d'antibiotiques doit être combiné avec des préparations locales et des moyens d'augmenter l'immunité.

Causes et traitement de la vulvite chronique

La principale cause de vulvite chronique est la forme aiguë qui n'a pas été complètement guérie. Le traitement de ce type est systémique, il nécessite une surveillance et des tests réguliers. Souvent, la rémission de l'image symptomatique de la vulvite chez la femme ne signifie pas la guérison.

Important! Vérifier si l'agent pathogène qui a causé la vulvite chez une femme a quitté le corps n'est possible qu'à l'aide de tests de laboratoire.

Lors du traitement de la forme chronique de vulvite chez la femme, le médecin sélectionne le schéma thérapeutique individuellement, en essayant une combinaison de différents médicaments.

Prévention des maladies

La base de la prévention de la vulvite chez la femme est la détection et l'élimination rapides de tout agent pathogène à l'origine de maladies du système génito-urinaire. Mesures supplémentaires :

  1. Examen et traitement du partenaire sexuel dans la vulvite diagnostiquée chez une femme.
  2. L'utilisation de la contraception barrière, le rejet des relations intimes occasionnelles, conduisant au développement d'une vulvite infectieuse chez la femme.
  3. Le respect des règles d'hygiène et des normes sanitaires dont l'absence provoque souvent une vulvite chez la femme.

En fait, la prévention de la vulvite chez les femmes est similaire à toute maladie infectieuse, surtout si elle est causée par l'activité d'agents pathogènes.

Conclusion

Les symptômes et le traitement de la vulvite chez les femmes nécessitent des soins médicaux obligatoires, seul un médecin peut prescrire un schéma thérapeutique compétent, surtout s'il existe une forme chronique. La clé de la guérison sera le diagnostic correct et l'identification du déclencheur qui a donné l'impulsion au développement de la maladie.

Avis sur le traitement de la vulvite chez la femme

Marina Kolosova, Moscou

Elle a traité la vulvite sous une forme aiguë, qui est apparue dans le contexte d'un muguet commun. Je ne m'attendais même pas à ce qu'un simple candida donne un tel effet. En plus des suppositoires et des antifongiques, le médecin a prescrit des antibiotiques. Les démangeaisons et l'inconfort, caractéristiques de la vulvite, n'ont pas disparu immédiatement. L'état n'est pas agréable !

Elena Petrova, Stavropol

Je ne m'attendais même pas à être malade de quelque chose, j'attribuais la sensation de brûlure et l'inconfort périodique aux changements liés à l'âge. S'est avéré être une vulvite chronique. Ils ont fait tous les tests, ils ont même fait une biopsie, mais il n'y a aucune activité des cellules cancéreuses. Maintenant au stade du traitement de la vulvite avec des suppositoires et des antibiotiques.

Les informations et le matériel de ce site sont fournis à titre informatif uniquement. Vous ne devez pas vous fier aux informations comme un substitut à un avis, une assistance ou un traitement médical professionnel réel.

  • Jun 27, 2022
  • 29
  • 0