Nutrition pour l'hypothyroïdie

L'hypothyroïdie est une maladie problématique qui comporte de nombreux symptômes désagréables différents et qui comporte de graves conséquences. Afin d'améliorer la condition et de contrôler l'évolution de la maladie, il est nécessaire d'appliquer un certain nombre de mesures supplémentaires en plus du traitement lui-même. Une de ces mesures peut être considérée comme un régime spécial, qui n'est pas très difficile à respecter, mais qui peut apporter une amélioration significative du bien-être.

Règles de nutrition pour l'hypothyroïdie

Il existe un certain nombre de règles fondamentales qui sont obligatoires pour cette maladie.

  • La première règle concerne l'utilisation d'aliments contenant des protéines. Dans le cas de l'hypothyroïdie, il est nécessaire d'augmenter le nombre de ces produits dans votre alimentation. La protéine est la substance principale qui soutient le métabolisme dans le corps.
  • Pour que le bien-être reste satisfaisant, il est nécessaire de maintenir un équilibre optimal de l'apport nutritionnel et de contrôler le métabolisme normal. Il est utile de manger du poisson et d'autres fruits de mer, de la viande maigre, des noix, du lait et, en principe, des produits laitiers. Il n'est pas recommandé pour reconstituer les protéines, il y a des viandes grasses et du poisson, il va plutôt nuire au corps.
    instagram viewer
  • Il est également nécessaire d'exclure ces types d'aliments habituellement attrayants comme la restauration rapide, les pâtisseries cuites au four et d'autres types d'aliments saturés de glucides simples. L'utilisation de tels produits perturbe les processus de métabolisme dans le corps, conduit à un déséquilibre et à une détérioration du bien-être.
  • Il est également recommandé de limiter la quantité de liquide consommée par jour. Dans le cas de l'hypothyroïdie, une grande quantité d'eau consommée entraîne une augmentation de l'œdème et une détérioration générale du bien-être. Ne buvez pas plus de 1,5 litre de liquide par jour.
  • En outre, le régime devrait inclure des fibres, ce qui contribue à la régulation et la normalisation des processus digestifs dans le corps.
  • Il est également utile de boire une tasse de café le matin. Il est à noter que dans ce cas nous parlons de café moulu naturel, et non de café soluble. Le thé n'est pas recommandé.
  • Un prérequis est la surveillance constante de la teneur en cholestérol dans le sang. Pour limiter sa consommation, il est nécessaire de limiter la teneur en jaunes d'œufs dans l'alimentation, la plupart des bonbons( par exemple, le lait condensé, la crème glacée), les saucisses, les frites et autres aliments gras.

La conformité à ces règles simples maintiendra une bonne condition physique et aidera à améliorer l'efficacité du traitement.

Diètes thérapeutiques
  • Mar 18, 2018
  • 7
  • 626